Comment créer son entreprise de rénovation de biens ?

Comment créer son entreprise de rénovation de biens ?

Comment créer son entreprise de rénovation de biens ?

Vous envisagez de créer une entreprise spécialisée dans la rénovation de biens immobiliers ? Car il s'agit d'une activité artisanale, les contraintes qui s'y attachent sont plus importantes. Les informations suivantes vous seront tout de même d'une grande aide pour savoir notamment par où commencer pour la réalisation d'un tel projet.

Le stage préparatoire est obligatoire, sauf dans certains cas

Car ici, on est sur une activité artisanale, le processus de création devra comprendre le suivi d'un stage préparatoire à l'Installation, connu également sous son sigle SPI. Permettant d'obtenir les éléments d'information qu'il faut pour s'assurer de la gestion d'une entreprise, ce dernier est obligatoire pour pouvoir se trouver dans le Registre des métiers, sauf dans les deux cas suivants :

  • Disposition d'un diplôme de bac + 2 en droit ou en gestion
  • Expérience d'au moins 3 ans en tant que gérant

La dispense n'est cependant possible, même dans ce cas, sans une demande express adressée à la chambre des métiers et de l'artisanat de la commune où l'on se trouve.

Il est également obligatoire de disposer d'un diplôme dans la construction et/ou la rénovation immobilières du niveau CAP, BEP ou plus, sauf dans le cas où l'on compte 3 ans d'expérience dans le domaine.

La rédaction d'un business plan est indispensable

Il ne suffit pas d'avoir « des compétences pour » pour réaliser son projet de création d'entreprise. Il faut également « des moyens financiers pour », sinon il sera difficile de couvrir les dépenses de diverses natures comme le matériel, les démarches de création, les salaires et le marketing, entre autres.

Il est ainsi nécessaire de procéder à la rédaction d'un business plan, un document qui donnera la possibilité d'anticiper ses dépenses, mais également de s'assurer de la pertinence du projet, pour se trouver à l'abri d'une déconvenue. Sans un business plan par ailleurs, il sera difficile de se faire octroyer un crédit bancaire professionnel ou des aides à la création d'entreprise de type ACRE.

Choisir une forme juridique adaptée

Votre projet ne peut donner vie légalement parlant sans que vous ne vous soyez pas fixé sur le choix du statut juridique de votre entreprise de rénovation de biens. Vous envisagez de vous y lancer en solo ou avec des associés ? Les options ne seront pas les mêmes en fonction de vos options. Dans le premier cas, vous aurez le choix entre une entreprise individuelle (EI) et une société unipersonnelle.

Sachez que 3 statuts s'attachent à l'entreprise individuelle : l'EI classique, l'EIRL et le statut d'auto-entrepreneur. Ce dernier est très prisé pour sa simplicité, mais est accompagné d'un plafonnement assez dissuasif de chiffre d'affaires. La SASU vous donne la possibilité de choisir entre deux formes juridiques d'entreprise : la SASU et l'EURL.

Pour donner plus de crédibilité à votre projet auprès des tiers, la création d'une entreprise avec un ou plusieurs associés est idéale. Dans ce cas tout de même, il faut s'apprêter à réaliser des démarches plus complexes. Les formes juridiques disponibles pour une entreprise de rénovation constituée de deux associés ou plus sont la SARL et la SAS.

Autres articles